Logo

Blogue

Allergie aux piqûres d’insectes : nos astuces pour demeurer en sécurité

L’été est arrivé… tout comme les guêpes jaunes, les frelons et les abeilles. Le risque de piqûres d’insectes est plus élevé pendant les mois chauds de l’année. Voici des directives générales afin de réduire le risque d’exposition ainsi que quoi faire en cas d’urgence.

  • Assurez-vous d’avoir des poubelles avec des couvercles solidement fermés.
  • Faites détruire ou faites déplacer, s’il y a lieu, les nids d’insectes se situant dans le voisinage immédiat par un exterminateur professionnel.
  • Éloignez-vous des endroits où se rassemblent les insectes comme les jardins, les haies, les arbres fruitiers et les poubelles.
  • Portez des couleurs pâles (les couleurs vives attirent les insectes) et évitez les vêtements amples ou les cheveux dénoués où un insecte pourrait se trouver piégé (portez les cheveux attachés).
  • Portez toujours des chaussures plutôt que des sandales dans les périodes de chaleur, et ne vous promenez pas pieds nus.
  • Évitez les substances qui attirent les insectes comme les parfums, les eaux de toilette, les lotions solaires très odorantes, les cosmétiques, les fixatifs ou les désodorisants.
  • Buvez dans un verre plutôt que dans des canettes ou des bouteilles où les insectes peuvent se cacher, et prenez une paille pour boire dehors;

En cas d’urgence
Si vous vivez avec une allergie aux piqûres d’insectes, portez toujours un auto-injecteur d’épinéphrine pendant la saison des insectes. Portez une pièce d’identité médicale, comme un bracelet MedicAlertMD, qui identifie clairement votre allergie. Informez votre famille, vos amis et vos collègues de votre allergie.

Si vous êtes piqué, n’attendez pas. Injectez votre EpiPen et composez ensuite le 9-1-1. Des études sur les réactions allergiques ont révélé que, la plupart du temps, un choc anaphylactique suivi d’un décès s’était produit quand une personne à risque n’avait pas reçu d’épinéphrine à temps. N’oubiez pas que l’épinéphrine est le seul traitement éprouvé pour enrayer une réaction anaphylactique. Les antihistaminiques, comme le Benadryl, ne s’avèreront pas efficaces pour contrer une réaction anaphylactique.

L’immunothérapie
Chez certaines personnes, les allergies aux piqûres d’insectes peuvent être traitées par immunothérapie. L’immunothérapie est un processus de désensibilisation à une allergie dans le cadre duquel un allergologue administre graduellement des doses de plus en plus fortes de venin d’insectes au cours d’une période de temps donnée. Si l’immunothérapie vous intéresse, parlez-en à votre allergologue.

Apprendrez-en d’avantage au sujet de l’allergie aux piqûres d’insectes dans notre site Web.