Logo

Blogue

McDonald’s : résultats de nos rencontres et voie à suivre

Tout d’abord, nous tenons à vous remercier de nous avoir patiemment appuyés au cours des derniers mois, période durant laquelle nous avons rencontré les représentants de McDonald’s® Canada. Sachez que nous avons vigoureusement défendu vos intérêts en ce qui a trait aux récents changements que la chaîne de restauration rapide a apportés à ses politiques en matière de gestion des allergies alimentaires.

McDonald’s a publié une mise à jour sur les modifications qu’elle a apportées à ses politiques. Vous pouvez en faire la lecture à mcdonalds.ca. Cette mise à jour fournit des détails sur la façon dont l’entreprise gère les allergènes dans ses restaurants et sur l’engagement qu’elle maintient envers notre communauté (minimisation de la contamination croisée dans la mesure du possible et formation continue sur la gestion des allergènes à l’intention du personnel des restaurants).

Il est important de noter que McDonald’s ne reviendra pas à ses anciennes politiques de gestion des allergènes. Le McFlurry® SKOR® et d’éventuels nouveaux articles du menu contiennent des noix qui ne sont pas emballées individuellement. Parallèlement, des noix et des arachides préemballées continuent d’être offertes pour certains articles du menu, dont des salades et des coupes de crème glacée. Nous comprenons que cette annonce puisse vous décevoir et vous encourageons à communiquer avec McDonald’s au 1 888 424-4622 pour lui partager vos réflexions sur cette mise à jour.

Nos recommandations
Nous sommes reconnaissants d’avoir eu l’occasion de rencontrer John Betts, président et chef de la direction de McDonald’s, et l’équipe de cadres qui l’entoure. Ces gens ont fait preuve d’une grande ouverture en acceptant de nous rencontrer, à maintes reprises, pour discuter des changements apportés à leurs politiques liées aux allergies alimentaires.

Durant ces rencontres, nous avons lancé un appel pressant à McDonald’s, exhortant l’entreprise à poursuivre son engagement envers la communauté que représentent les personnes qui vivent avec des allergies. Nous avons formulé des recommandations quant aux éléments suivants :

  • Nous leur avons proposé des façons d’améliorer et de mettre en œuvre des processus précis et de la formation à l’intention du personnel pour les produits existants et futurs dans le but de minimiser les risques pour les personnes atteintes d’allergies alimentaires.
  • Nous leur avons conseillé de faire connaître leurs politiques en matière de gestion des allergènes pour aider les clients qui doivent composer avec des allergies alimentaires à prendre des décisions éclairées.
  • Nous leur avons rappelé ce dont ils devraient tenir compte au moment d’introduire des allergènes alimentaires majeurs dans de nouveaux produits potentiels (répercussions sur la communauté des personnes aux prises avec des allergies) de même que la valeur de cette base de consommateurs fidèle à la marque.

Nous avons également fourni à l’équipe de direction de l’information quant aux pratiques courantes et des exemples positifs de gestion des allergènes dans l’industrie des services alimentaires.

À la lumière de nos rencontres, McDonald’s mettra en œuvre certaines de ces recommandations clés, notamment la révision de ses politiques et de ses pratiques en matière de gestion des allergènes, l’amélioration de ses communications dans le but d’inclure des renseignements sur le potentiel de contamination croisée et le renforcement de sa formation et de ses procédures actuelles relatives aux allergènes.

Bien que l’équipe de McDonald’s ait apprécié nos commentaires sur l’amélioration des pratiques de réduction des risques (p. ex. processus de prise de commandes et de préparation des aliments réservés aux personnes ayant des allergies), le perfectionnement de la formation destinée au personnel et l’épinéphrine de réserve (auto-injecteurs qui ne sont pas prescrits à une personne en particulier et qui peuvent être utilisés en cas d’urgence), ces recommandations n’ont pas été intégrées aux changements globaux adoptés par l’entreprise.

La voie à suivre
Même si nous avons accompli certains progrès en discutant avec McDonald’s, et ce, grâce au fervent soutien que vous nous avez démontré, cette expérience a mis en évidence une lacune importante dans l’industrie des services alimentaires. En effet, de la formation et des procédures normalisées doivent être mises en place pour répondre aux besoins des personnes vivant avec des allergies alimentaires lorsqu’elles mangent à l’extérieur de la maison.

Nous avons été en mesure de susciter l’intérêt de la population générale et des acteurs de l’industrie des services alimentaires, ce qui nous a permis de renforcer notre impact et d’entraîner des changements.

À l’heure actuelle, nous plaidons auprès de l’industrie et du gouvernement dans le but d’élaborer des normes pour la gestion des allergènes. De tels standards permettraient l’adoption de pratiques cohérentes et uniformes dans tous les établissements offrant des services alimentaires. Une harmonisation pareille vous permettrait ensuite à vous, et à l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens ayant des allergies alimentaires, de faire des choix éclairés pour demeurer en sécurité au moment de manger à l’extérieur.

Nous vous fournirons davantage de détails sur nos efforts de promotion et de sensibilisation tout au long de l’été; il est certain que nous ferons appel à vous pour faire progresser ce dossier. Demeurez à l’affût pour savoir comment vous pouvez nous aider.

Merci du soutien continu que vous nous témoignez!