Logo

Enjeux de sécurité

Camps d’été

Participer à un camp de vacances est une expérience formidable pour de nombreux enfants. Toutefois, pour certains parents, il peut également s’agir d’une source d’anxiété. Les parents d’enfants aux prises avec des allergies alimentaires graves sont particulièrement susceptibles de ressentir du stress à cet effet. Heureusement, en planifiant minutieusement le séjour de leurs enfants, ces gens peuvent contribuer à rendre cette aventure sécuritaire et amusante.

Assurer la sécurité d’un campeur qui vit avec des allergies alimentaires est une responsabilité que partagent le personnel du camp, les parents et l’enfant. Lorsque vous commencerez à préparer votre enfant en vue de sa participation à un camp, il vous faudra garder les éléments clés suivants en tête.

Premièrement, veillez à ce que votre enfant participe au processus de prise de décisions.
Discutez avec lui de ses attentes et de son niveau d’assurance par rapport au camp, surtout s’il s’agit de son premier séjour à l’extérieur de la maison. Demandez-lui s’il a des préoccupations au sujet de ses allergies alimentaires et essayez d’apaiser toute anxiété qu’il pourrait éprouver. Faites savoir à votre enfant que vous travaillerez en étroite collaboration avec les administrateurs du camp pour vous assurer que les membres du personnel sont au courant de ses allergies et en mesure de l’aider à les prendre en charge de manière sécuritaire.

Deuxièmement, montrez-vous proactif le moment venu de choisir un camp.

Commencez par vérifier quels types de camps sont offerts. Tenez compte de ce qui suit :

  • Communiquez avec d’autres parents d’enfants ayant des allergies alimentaires qui habitent votre région pour obtenir des recommandations de camps où des mesures sécuritaires sont prises relativement aux allergies.
  • Consultez le site Web des camps qui vous intéressent pour connaître leur politique en ce qui a trait aux allergies.
  • Téléphonez à l’avance et parlez à la directrice ou au directeur du camp de même qu’au chef de cuisine des besoins de votre enfant avant de faire un choix.

Puis, effectuez une recherche exhaustive à propos du camp envisagé et planifiez un rendez-vous avec la directrice ou le directeur pour poser les questions suivantes :

Politiques relatives aux allergies

  • Le camp possède-t-il une politique écrite concernant les allergies et si tel est le cas, comment cette dernière est-elle mise en œuvre?
  • Le camp a-t-il déjà accueilli des enfants vivant avec des allergies alimentaires?
  • Pouvez-vous appeler le parent d’un ancien campeur pour discuter de l’expérience qu’a vécue son enfant?

Protocole d’urgence

  • Que se passe-t-il en cas d’urgence?
  • Y a-t-il du personnel médical sur le site du camp?
  • Où est situé l’hôpital le plus près, et quels sont les moyens de transport utilisés en cas d’urgence?

Traitement d’urgence : auto-injecteurs d’épinéphrine

  • Qui sont les personnes aptes à administrer un auto-injecteur d’épinéphrine (p. ex. EpiPenMD) et où ont-elles reçu leur formation?
  • Les moniteurs ont-ils été formés pour éviter les allergènes, reconnaître les symptômes d’une réaction allergique et réagir en cas d’urgence?
  • Des auto-injecteurs d’épinéphrine de réserve sont-ils accessibles sur le site du camp?
  • Votre enfant est-il autorisé à transporter ses médicaments sur lui?
  • À quel endroit les auto-injecteurs sont-ils entreposés pendant les séances de baignade ou autres activités aquatiques?

Préparation des aliments

  • Comment les aliments sont-ils entreposés, préparés et servis sur le site du camp?
  • Les allergènes alimentaires auxquels votre enfant est sensible se retrouvent-ils dans la cuisine? Si oui, quelles précautions sont prises pour éviter la contamination croisée?
  • Demandez d’examiner le menu en détail. Renseignez-vous également pour savoir si les administrateurs du camp communiquent avec les fabricants de produits alimentaires avant de passer leurs commandes pour vérifier la présence d’allergènes dans les aliments ou le potentiel de contamination croisée.
  • Serait-il possible qu’un menu spécial soit créé exclusivement pour votre enfant?
  • À quel endroit les campeurs mangent-ils, et quel niveau de supervision est-il fourni?
  • Les campeurs sont-ils autorisés à emporter des aliments de la maison?

Moniteurs

  • De combien d’enfants un moniteur est-il responsable?
  • La monitrice ou le moniteur qui sera assigné à votre enfant recevra-t-il une formation supplémentaire particulière pour répondre aux besoins de ce dernier?
  • Comment les campeurs qui doivent composer avec des allergies alimentaires sont-ils identifiés sans être pointés du doigt?
  • Les campeurs sont-ils informés des allergies alimentaires de leurs camarades?

Excursions à l’extérieur du camp

  • Quelles précautions sont prises lors des événements tenus à l’extérieur du camp?
  • Qui transporte les auto-injecteurs d’épinéphrine de réserve, et quel plan d’urgence cette personne suit-elle?

Une fois la phase de recherche terminée et le camp sélectionné, il est important de :

  • Envisager d’assister à la journée portes ouvertes du camp avant le séjour de votre enfant.
  • Téléphoner à l’avance et demander de rencontrer la directrice ou le directeur du camp, le chef de cuisine et, si possible, la monitrice ou le moniteur qui sera responsable de votre enfant. Cette visite permettra à votre enfant de se familiariser avec l’environnement et le personnel du camp avant d’y mettre les pieds pour plusieurs jours.
  • Remplir et soumettre les formulaires médicaux requis par la direction du camp et préparer un plan d’urgence pour l’anaphylaxie détaillé accompagné d’une photo récente et des coordonnées de la personne à joindre en cas d’urgence. Il est essentiel de fournir ces renseignements à l’administration du camp bien avant le début du séjour de votre enfant. (Assurez-vous d’inclure une copie additionnelle du plan dans la valise de votre enfant, avec ses effets personnels.)
  • Fournir au moins deux auto-injecteurs d’épinéphrine à la direction du camp.
  • Rappeler les règles fondamentales suivantes à votre enfant :
    • ne pas partager d’aliments;
    • toujours lire les étiquettes sur les produits alimentaires ou vérifier les ingrédients;
    • toujours avoir des auto-injecteurs d’épinéphrine avec soi;
    • porter une pièce d’identité médicale de type MedicAlertMD;
    • en cas de doute, s’abstenir.
  • Discuter avec votre enfant de ce à quoi il peut s’attendre, par exemple :
    • comment ses repas seront préparés et servis;
    • à quel endroit ses auto-injecteurs d’épinéphrine seront entreposés;
    • qui est autorisé à lui administrer son auto-injecteur au besoin;
    • à quel endroit il pourra trouver le personnel médical;
    • les mesures qui seront prises s’il fait une réaction.
  • Enseigner à votre enfant à avertir immédiatement quelqu’un s’il souffre d’une réaction et le rassurer en lui confirmant qu’on prendra soin de lui en cas d’urgence.

Bien que les éléments à prendre en considération au moment de préparer le séjour de votre enfant dans un camp soient nombreux, si cette aventure est bien planifiée, elle peut s’avérer amusante et sécuritaire!