Logo

Enjeux de sécurité

Les fêtes en famille

Les fêtes sont des occasions parfaites pour passer du temps ensemble mais, si vous avez un enfant qui vit avec des allergies alimentaires, il peut être difficile de relaxer. Voici quelques trucs pour faciliter la gestion des allergies durant les fêtes :

1. Préparez-vous à l’avance

Si vous visitez la maison d’un membre de votre famille, assurez-vous de leur parler préalablement des allergies de votre enfant. Discutez du menu, de la préparation sécuritaire de la nourriture et, si votre enfant souffre aussi d’asthme, des potentiels déclencheurs de crises comme un poêle à bois ou des animaux. Parlez également à votre enfant de ce à quoi il peut s’attendre et de la manière dont il peut gérer ses allergies. Assurez-vous enfin que les auto-injecteurs de votre enfant ne sont pas périmés.

2. Soyez l’hôte

Il est parfois préférable de recevoir les invités chez soi, surtout pour de grands rassemblements. Même s’il peut être exigeant d’accueillir un grand groupe, il existe des moyens d’alléger la tâche.

Soyez clair dans vos communications avec vos invités. Si vous voulez préparer toute la nourriture, suggérez aux invités d’apporter des boissons. Si les invités apportent de la nourriture et que vous avez des règles en vigueur à la maison (comme l’interdiction d’apporter des noix), informez-les à l’avance pour éviter les mauvaises surprises.

3. Préparez une stratégie pour la journée

Parlez à votre enfant de la gestion de ses allergies, du déroulement du repas et de la manière de refuser poliment, le cas échéant. Plusieurs parents de jeunes enfants surveillent leur enfant à tour de rôle afin que la responsabilité de la surveillance soit clairement attitrée (et pour que chaque parent puisse bénéficier d’un peu de repos). Si vous avez un jeune enfant qui nécessite une surveillance plus directive, vous pouvez rendre l’expérience amusante en mettant au point des jeux et des concours pour votre enfant et les autres petits.

Durant une fête, surtout s’il y a beaucoup d’invités et plusieurs jeunes enfants, le désordre peut s’installer rapidement. Le lavage de mains est une des façons les plus efficaces de prévenir la contamination croisée des mains à la bouche ou des mains aux yeux.

Si une tradition familiale n’est pas sécuritaire relativement aux allergies, trouvez la meilleure solution avec les membres de votre famille.

4. Passez en revue votre plan d’urgence

Il s’agit d’une occasion en or de passer en revue votre plan d’urgence et les signes et les symptômes de l’anaphylaxie ainsi que ce qu’il faut faire en cas d’urgence.

En outre, rappelez à votre enfant qu’il devrait vous informer et informer les autres s’il se sent malade ou s’il pense faire une réaction.

5. Responsabilisez votre enfant

« Les leçons apprises tôt sont des leçons apprises pour la vie », dit Marilyn Allen, une consultante en gestion des allergies alimentaires. Vous pouvez contribuer à préparer votre enfant à l’avance en lui montrant à poser des questions sur les ingrédients et les articles au menu. Encouragez-le à parler lui-même de ses allergies et félicitez-le lorsqu’il est attentif et consciencieux relativement à la gestion de celles-ci. Marilyn suggère de mettre au point un scénario et une liste de questions avec votre enfant et de préparer une liste écrite de ses allergènes.

 

La gestion des allergies est souvent un effort commun déployé par toute la famille. Prenez quelques instants pour souligner les efforts fournis par votre équipe – votre enfant, ses frères et sœurs ainsi que vous-même – pour que les fêtes soient joyeuses et relaxantes.