Logo

À propos des allergies

Diagnostic

Votre rendez-vous chez l’allergologue

Diagnostic

Si vous croyez que vous ou votre enfant avez souffert d’une réaction allergique, il est important de consulter un médecin. Votre médecin peut vous diriger vers un allergologue qui pourra confirmer la présence d’une allergie. Si vous désirez obtenir plus de renseignements pour préparer votre rendez-vous, visionnez notre webinaire intitulé « Your Allergist Appointment: How to prepare for your visit » (en anglais seulement).

Il existe différentes façons d’établir un diagnostic. En voici quelques-unes :

Antécédents médicaux du patient

Il se peut que votre médecin ou votre allergologue vous pose les questions suivantes :

  • Que s’est-il passé lors de la réaction (symptômes)?
  • À quel moment la réaction est-elle apparue?
  • Combien de temps a-t-elle duré?
  • Quels traitements ont-ils été utilisés?
  • Est-ce que d’autres membres de votre famille ont des allergies?

Tests d’allergie percutanés

Il s’agit du test le plus couramment utilisé par les allergologues. Normalement, une petite goutte de l’allergène est déposée sur le bras ou le dos du patient. La peau est ensuite piquée à l’aide d’une aiguille spéciale pour permettre au corps d’absorber l’allergène. Après une période de 15 à 20 minutes, la peau est examinée pour vérifier la présence de rougeur ou d’enflure (plaque ortiée). Les résultats seront mesurés et consignés, et l’allergologue déterminera si la réaction est positive ou non.

Analyses sanguines reliées

Lorsqu’une personne est allergique à quelque chose, son système immunitaire réagit en produisant des anticorps appelés IgE (immunoglobuline E) propres à l’allergène (afin de protéger la personne contre l’allergène). Un échantillon de sang est prélevé, puis il est mélangé avec l’allergène. Les analyses sanguines permettent de mesurer le niveau d’IgE dans l’organisme.

Test de provocation orale par des aliments

Ce test devrait uniquement être effectué sous la supervision d’un allergologue, dans un établissement hospitalier. Si l’allergie d’un enfant semble avoir disparu, il est possible que ce test soit utilisé. L’allergologue donne à l’enfant des quantités de plus en plus élevées de l’aliment à intervalles déterminés. Si l’aliment est toléré sans qu’aucune réaction se produise, l’allergologue pourra établir si l’allergie est toujours présente ou non.

Après le rendez-vous

Une fois qu’une allergie a été confirmée, il est important de se souvenir de :

  • Éviter son allergène pour contribuer à prévenir les réactions potentielles.
  • Transporter son auto-injecteur d’épinéphrine (p. ex. EpiPenᴹᴰ) en tout temps.
  • Porter une pièce d’identité médicale telle qu’un bracelet MedicAlertᴹᴰ.
  • Disposer d’un plan écrit d’urgence pour l’anaphylaxie qui décrit les signes et les symptômes de l’anaphylaxie et qui offre des instructions quant au moment et à la façon d’utiliser l’auto-injecteur. Remettre le plan aux écoles, aux employeurs, aux membres de la famille et à toute autre personne qui pourrait en avoir besoin.

Traitement des réactions

Quand une personne qui a une allergie alimentaire consomme son allergène, une réaction se produit. Pour en apprendre davantage au sujet de l’anaphylaxie, le type de réaction le plus grave qui soit, veuillez consulter la rubrique « Qu’est-ce que l’anaphylaxie? ». L’anaphylaxie est traitée à l’aide de l’épinéphrine, une substance naturelle et sécuritaire qui est offerte sous la forme d’un petit dispositif appelé « auto-injecteur ». Si vous ou votre enfant avez reçu un diagnostic d’allergie alimentaire, l’allergologue vous prescrira un auto-injecteur d’épinéphrine. L’épinéphrine sauve des vies; vous ne devriez pas hésiter à l’utiliser en cas d’urgence.