Logo

Ressources

Glossaire

Ce glossaire a été extrait de L’anaphylaxie à l’école et dans d’autres milieux, 3e édition révisée.
© 2005-2016 Société canadienne d’allergie et d’immunologie clinique

Adrénaline

Une hormone sécrétée par les glandes surrénales en périodes de stress. Sa forme synthétique est connue sous le nom d’épinéphrine.

Allergène

Une substance pouvant provoquer une réaction allergique (pollens, moisissures, squames animales, acariens de la poussière, aliments, piqûres d’insectes, médicaments, latex naturel, etc.)

Allergie

L’altération de la réponse immunitaire provoquée par une substance donnée.

Allergologue

Un médecin premièrement spécialisé en médecine interne ou en pédiatrie qui a suivi une formation complémentaire spécifique en allergologie et en immunologie.

Anaphylaxie

Une réaction allergique grave d’apparition rapide qui peut être mortelle.

Antihistaminique

Un médicament qui bloque les effets de l’histamine, l’une des substances libérées dans l’organisme lors d’une réaction allergique.

Asthme

Une maladie chronique courante affectant les poumons, se caractérisant par de l’inflammation, la constriction des muscles autour des voies respiratoires et la surproduction de mucus. La toux, une respiration sifflante (silement) et de l’essoufflement peuvent en constituer des symptômes.

Auto-injecteur

Une seringue préremplie facile à utiliser pour administrer l’épinéphrine.

Auto-injecteur d’épinéphrine de réserve

Un dispositif qui n’est pas destiné à une personne en particulier et qui peut être utilisé pour traiter l’anaphylaxie. Ce type d’auto-injecteur est conçu pour les situations dans lesquelles une personne n’a pas d’auto-injecteur avec elle (parce qu’elle a oublié le sien ou n’a pas encore reçu de diagnostic et souffre d’une première réaction).

Bêtabloquant

Le médicament utilisé dans le traitement des maladies du coeur ou de la haute pression, susceptible d’entraver l’action de l’épinéphrine et d’aggraver une réaction allergique.

Chronique

Ce qui dure longtemps.

Déclencheurs

Des facteurs pouvant provoquer des réactions allergiques ou des épisodes d’asthme, y compris des substances allergènes et des irritants.

Épinéphrine

Le produit de synthèse de l’adrénaline, utilisé pour traiter l’anaphylaxie et les crises d’asthme sévères pouvant mettre en danger la vie.

Immunologie

La science qui étudie du système immunitaire.

Immunothérapie

Une série d’injections de désensibilisation (injections antiallergiques) prescrite par un allergologue et pouvant servir de protection contre les allergies. Le patient reçoit graduellement d’infimes quantités d’un allergène comme, par exemple, le venin d’un insecte piqueur, en doses croissantes jusqu’à développer une tolérance. Limitée à certains allergènes.

Immunothérapie orale

Un traitement expérimental de désensibilisation aux allergies alimentaires. Le patient reçoit graduellement d’infimes quantités d’un allergène en doses croissantes jusqu’à développer une tolérance (le patient doit consommer l’aliment auquel il est allergique). Cela n’est pas encore offert comme traitement de routine.

Inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA)

Le médicament utilisé dans le traitement des maladies du cœur ou de la haute pression, susceptible d’aggraver une réaction allergique.

Protéines

Des substances chimiques complexes formées d’acides aminés; les protéines constituent l’essentiel de toute cellule vivante.

Protocole

Un plan écrit des mesures à prendre pour traiter une affection en cas d’urgence; très utile pour les écoles, garderies, camps et autres cadres de vie.

Réaction allergique

Une réaction immunitaire indésirable faisant suite à un contact répété avec des substances normalement inoffensives comme les pollens, moisissures, aliments ou médicaments.

Réaction idiopathique

Une réaction dont on ne connaît pas la cause.

Réaction systémique

Une réaction allergique qui affecte l’ensemble du corps humain ou des systèmes de l’organisme par opposition à une réaction locale qui se limite à la zone exposée.

Sensibilisation

Une réaction du système immunitaire manifestée par la production d’anticorps IgE spécifiques responsables de la réaction allergique à chaque nouvelle exposition à un allergène donné.

Système immunitaire

Le système de l’organisme qui combat l’infection. Chez les personnes allergiques, des substances inoffensives déclenchent sa combativité.

Tests cutanés

Le dépôt d’une faible quantité d’allergène dilué sur la peau de l’avant-bras ou du dos à travers laquelle on pique l’épiderme, ou injection d’une faible quantité d’allergène dilué sous le derme. Si le patient est allergique à la substance administrée, la région de la piqûre enfle et rougit en 15 minutes.

Urticaire (ou Urticaria)

Une affection cutanée caractérisée par des papules lisses ou des plaques plus rouges ou plus blanches que la peau environnante accompagnées de fortes démangeaisons. Toute urticaire n’est pas nécessairement induite par une réaction allergique.