Logo

Nouvelles

FAQ : pénurie d’auto-injecteurs EpiPen

Pour aider à répondre aux questions les plus courantes concernant la pénurie actuelle d’EpiPenMD, nous avons compilé cette liste de questions et de réponses. Nous espérons que vous la trouverez utile.

Pour plus d’informations sur la pénurie, veuillez communiquer directement avec Pfizer Canada au 1 877-EPIPEN1 (1-877-374-7361).

Q. Pourquoi y a-t-il une pénurie d’auto-injecteurs EpiPen au Canada?

R. Selon Santé Canada et Pfizer Canada, cette pénurie est attribuable à un problème de fabrication du format de 0,3 mg des auto-injecteurs.

Q. Quand la pénurie prendra-t-elle fin?

R. Selon Pfizer Canada, le prochain envoi d’auto-injecteurs EpiPen sur le marché canadien aura lieu à la fin du mois d’août 2018. Jusqu’à l’arrivée de ces nouveaux dispositifs, on peut s’attendre à des pénuries d’EpiPen dans les pharmacies. L’EpiPen Jr continue d’être disponible même si l’offre est limitée et est gérée avec soin partout au pays.

Q. Pourquoi l’EpiPen est-il le seul auto-injecteur d’épinéphrine offert sur le marché canadien? Y aura-t-il d’autres fournisseurs sur le marché?

R. Nous avons communiqué avec Santé Canada, tous les ministères provinciaux de la Santé ainsi que des fournisseurs approuvés au Canada, comme Kaléo (Allerject ou Auvi-Q), Taro et Valeant Canada (Emerade), afin d’accélérer la venue de nouveaux dispositifs sur le marché. Dans l’immédiat, nous leur avons parlé de la possibilité que ces fournisseurs offrent un approvisionnement temporaire de leurs dispositifs durant cette période de pénurie. Nous partagerons plus d’informations à ce sujet si et quand ces auto-injecteurs seront disponibles au Canada.

Q. Puis-je utiliser un auto-injecteur EpiPen périmé?

R. Selon les recommandations de Santé Canada, pendant cette période de pénurie, si vous vivez une réaction anaphylactique et ne disposez que d’un auto-injecteur périmé, utilisez-le et communiquez directement avec le 9-1-1 ou les services locaux d’urgence. Nous vous rappelons que la date d’expiration correspond au dernier jour du mois indiqué sur l’auto-injecteur. Par exemple, si la date d’expiration est en août, votre auto-injecteur n’est pas périmé avant le 31 août.

Q. Que puis-je faire si ma pharmacie ne dispose d’aucun auto-injecteur en stock?

R. Si votre pharmacie locale n’a pas d’auto-injecteurs en stock, veuillez vérifier auprès d’autres pharmacies de votre région. Si un nouvel auto-injecteur n’est pas disponible, un dispositif récemment expiré peut être utilisé pour traiter une réaction anaphylactique dans une situation d’urgence durant cette pénurie.

Q. L’utilisation de flacons d’épinéphrine et d’une seringue est-elle une option pour les patients?

R. L’utilisation de flacons d’épinéphrine et d’une seringue n’est pas recommandée pour les gens qui ne sont pas des professionnels du milieu médical. Des risques sont associés à un dosage inapproprié et à la quantité de temps nécessaire pour mesurer une dose ainsi qu’à un manque de formation sur la bonne manière d’administrer ce médicament.*

Q. Deux auto-injecteurs EpiPen Jr peuvent-ils remplacer un auto-injecteur EpiPen?

R. Au cours de cette période de pénurie, nous recommandons de garder les auto-injecteurs EpiPen après leur date d’expiration (leur efficacité est généralement maintenue après cette date), de les utiliser en cas d’urgence et d’appeler ensuite les services d’urgence locaux ou le 9-1-1. Pour ceux qui ont besoin d’une nouvelle ordonnance, deux appareils EpiPen Jr contiennent au total 0,3 mg d’épinéphrine, soit la même quantité que celle contenue dans un auto-injecteur EpiPen. Cependant, il n’est pas idéal de remplacer une dose d’adulte avec deux doses d’EpiPen Jr, car l’aiguille dans ces derniers est plus courte et le médicament pourrait ne pas être complètement administré. Cette substitution ne devrait être envisagée qu’en dernier recours mais reste préférable à l’utilisation de flacons d’épinéphrine et de seringues.*

Étant donné que l’offre de dispositifs EpiPen Jr est actuellement restreinte sur le marché, limitez au strict nécessaire vos demandes afin de remplacer la dose de 0,3 mg de ce médicament à l’aide de dispositifs pour enfants. Nous voulons nous assurer que les enfants qui ont besoin d’auto-injecteurs EpiPen Jr aient accès à ce médicament essentiel.

Q. Si aucun injecteur d’épinéphrine n’est disponible, des antihistaminiques doivent-ils être utilisés?

R. L’épinéphrine est le seul traitement indiqué pour stopper une réaction anaphylactique. Le principal avantage des antihistaminiques est le traitement de l’urticaire ou de symptômes cutanés. Si vous n’avez pas accès à de l’épinéphrine, appelez le 9-1-1 ou les services d’urgence locaux, dites-leur que vous êtes en train de faire une réaction anaphylactique et rendez-vous à l’hôpital, de préférence en ambulance.*

Q. Que dois-je dire à l’école ou au service de garde que fréquente mon enfant au sujet de la pénurie d’EpiPen?

R. Partagez l’information publiée par Santé Canada avec le personnel de l’école ou du service de garde que fréquente votre enfant afin de l’informer que des dispositifs additionnels ne seront peut-être pas disponibles durant cette période de pénurie et que l’auto-injecteur de votre enfant sera peut-être périmé.


Astuces pour une meilleure gestion au quotidien

Nous vous encourageons à suivre ces conseils pour mieux gérer cette situation de pénurie :

  • Vérifiez la date d’expiration (mois et année) de vos auto-injecteurs EpiPen et EpiPen Jr. La date d’expiration correspond à la dernière journée du mois indiqué sur l’auto-injecteur. Par exemple, si la date d’expiration est en août, votre auto-injecteur n’est pas périmé avant le 31 août.
  • Ne vous procurez un EpiPen que s’il est nécessaire actuellement afin de permettre au plus grand nombre de personnes possible d’avoir accès à ce médicament.
  • Si votre pharmacie locale n’a pas d’auto-injecteur en stock, veuillez vérifier auprès d’autres pharmacies de votre région. Si un nouvel auto-injecteur n’est pas disponible, un dispositif récemment expiré peut être utilisé pour traiter une réaction durant cette période de pénurie.
  • Veuillez partager ce message avec le personnel de l’école ou du service de garde que fréquente votre enfant; il devrait être au courant de cette situation et ne devrait pas vous demander de dispositifs additionnels en ce moment.
  • Suivez nos conseils en matière de sécurité afin d’être préparé en cas de réactions et de mieux les prévenir.

*Cette information a été revue par les Drs David Fischer, Edmond Chan et Julia Upton de l’Association canadienne d’allergie et d’immunologie clinique.