Logo

Nouvelles

Qu’est-ce qui se cache dans votre bière? Donnez votre avis; une nouvelle consultation publique sur l’étiquetage des allergènes est en cours

L’an dernier, plusieurs d’entre vous avez dit à l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) que la bière ne devrait plus faire l’objet d’une exception quant à l’étiquetage des allergènes. Cette consultation publique visait les changements au Règlement sur les aliments et drogues envisagés afin que les dispositions relatives à la composition de la bière soient mises à jour.

Votre voix a été entendue. L’ACIA a récemment publié ses modifications proposées en fonction des commentaires reçus, notamment les nouvelles exigences imposant aux brasseurs de déclarer les allergènes alimentaires, les sources de gluten et les sulfites ajoutés dans les bières, ales, stouts, porters et bières fortes.

Merci d’avoir pris part à la première consultation et de soutenir nos efforts afin que des règles d’étiquetage claires soient mises en place pour les produits de la bière.

Nous avons maintenant besoin de votre aide afin de nous assurer que ces modifications soient mises en place.

Voici ce que vous pouvez faire :

  • Informez-vous :
    • Cliquez ici pour plus de détails sur la consultation actuelle de l’ACIA. La section des recommandations sur l’« étiquetage des allergènes alimentaires, des sources de gluten et des sulfites ajoutés » se trouve dans la section « Description » des modifications proposées.
    • Lisez l’avis que nous avons acheminé à l’ACIA et dans lequel nous recommandons que les allergènes prioritaires soient déclarés dans tous les produits de la bière (y compris les caisses, bouteilles individuelles, canettes, fûts et contenants de bière pour les robinets à bière) et que les consommateurs et l’industrie soit mieux informés relativement aux allergies alimentaires
  • Donnez votre opinion :
    • Donnez votre avis à l’ACIA en envoyant un courriel au labelling_consultation_etiquetage@inspection.gc.ca avant le 14 septembre 2018, la date limite de la consultation publique.
    • Dites à l’ACIA que vous soutenez les modifications proposées afin que la bière ne fasse plus l’objet d’une exception quant à l’étiquetage des allergènes et que l’information sur les allergènes prioritaires soit divulguée maintenant que la composition de la bière change. Tous les Canadiens devraient avoir accès à un étiquetage des allergènes prioritaires clair afin de prendre des décisions éclairées et sécuritaires lorsqu’ils achètent des boissons et des aliments.
  • Partagez, partagez et partagez encore :
    • Partagez cette information et encouragez le plus de personnes possible à communiquer avec l’ACIA pour que notre voix soit entendue.

Voici l’occasion de contribuer à un changement concret; envoyez un message à l’ACIA dès aujourd’hui!