Logo

Nouvelles

Enjeu électoral au Québec – Soutien en milieu scolaire pour les élèves qui vivent avec des allergies alimentaires

Dans le cadre de nos efforts continus de promotion et de conscientisation au Québec, Allergies Alimentaires Canada a écrit aux chefs des principaux partis politiques de la province, leur demandant de s’engager à adopter une loi en vue d’offrir du soutien en milieu scolaire aux élèves qui vivent avec des allergies alimentaires.

Plus précisément, nous avons demandé aux dirigeants d’appuyer la réintroduction du projet de loi n° 1197 ou l’adoption d’une loi similaire. Cette loi exigerait que les établissements d’enseignement préscolaire, primaire et secondaire adoptent des pratiques de gestion des cas d’anaphylaxie. Présenté à la fin de la dernière session de l’Assemblée Nationale, le projet de loi n’a malheureusement pas été adopté. Nous souhaitons que tous les partis comprennent l’importance d’une telle loi, qui nécessite leur appui.

La portée du projet de loi n° 1197 est semblable à celle de la Loi de Sabrina en Ontario, une loi efficace qui sauve des vies. La nouvelle loi proposée obligerait l’ensemble des écoles à mettre en place un plan en lien avec les allergies alimentaires comprenant de la formation à l’intention des éducateurs, des plans d’urgence individuels pour les élèves à risque et des protocoles de communication. La loi autoriserait également les membres du personnel scolaire qui ont des « motifs raisonnables de croire qu’un élève fait une réaction anaphylactique » à lui administrer de l’épinéphrine.

Vous trouverez ci-dessous la lettre que nous avons fait parvenir aux chefs des partis le 21 septembre. Nous avons demandé aux dirigeants de nous envoyer leur réponse au plus tard le 27 septembre prochain; nous vous ferons part de leurs commentaires dès que nous les aurons reçus.

Vous pouvez contribuer à nos efforts de promotion et de conscientisation en discutant avec les candidats de votre division électorale de l’importance de l’adoption d’une loi visant à soutenir à l’école les élèves atteints d’allergies alimentaires. Demandez-leur de parler de cet enjeu avec la ou le chef de leur parti et avec leurs collègues, et rappelez-leur les similitudes entre le projet de loi présenté et la Loi de Sabrina en Ontario, où aucun décès n’est survenu dans une école publique depuis son adoption en 2005. Expliquez-leur aussi votre situation familiale.

Après les élections, Allergies Alimentaires Canada entrera en contact avec le gouvernement élu et les partis d’opposition pour tenter de faire adopter la loi au Québec.

Vous pouvez consulter le projet de loi n° 1197 ici. Pour en savoir plus sur les allergies alimentaires et la Loi de Sabrina en Ontario, visitez notre site Web.

Merci de votre soutien. La rétroaction des candidats de votre région nous intéresse; faites-nous-en part! De plus, si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous.


Cliquez sur l’image pour lire la lettre.