Logo

Enjeux de sécurité

Manger à l’extérieur

Manger à l’extérieur quand on a des allergies alimentaires peut représenter un défi, mais il est possible d’y arriver de manière sécuritaire. La meilleure façon de demeurer en sécurité consiste à s’informer et à communiquer ses besoins.

Avant de vous rendre sur place : informez-vous

  • Visitez le site Web du restaurant et consultez le menu et les politiques en matière d’allergies. Si possible, téléphonez à l’avance et discutez avec le gérant du restaurant, le chef ou le responsable de la cuisine.
  • S’il est prévu que vous mangiez avec des amis, avisez-les de vos allergies alimentaires et expliquez-leur quoi faire en cas d’urgence.
  • Planifiez manger en dehors des « heures de pointe » (plutôt que durant la période de pointe du dîner ou l’heure du brunch). De cette façon, le personnel de la cuisine aura plus de temps pour faire preuve de prudence au moment de préparer vos plats.
  • Si vous êtes invité à une fête dans un restaurant qui pourrait présenter un risque pour vos allergies, mangez avant de vous rendre sur place afin d’éviter d’être tenté de consommer un aliment non sécuritaire.

Politiques en matière d’allergies des restaurants

Certains restaurants fournissent des listes d’ingrédients et des politiques en matière d’allergies sur leurs menus. Les chaînes de restauration d’envergure sont souvent plus susceptibles d’avoir des politiques en matière d’allergies et des mesures de sécurité en place que les plus petits restaurants exploités par leurs propriétaires. Certains membres du personnel possèdent même une formation professionnelle relative à la prise en charge des allergies.

Au restaurant : communiquez

  • Parlez au serveur. Expliquez-lui votre allergie. Demandez-lui comment les aliments sont préparés et exigez une liste d’ingrédients au besoin.
  • Si vous avez l’impression que le serveur ne vous écoute pas ou qu’il ne comprend tout simplement pas, demandez à parler au gérant ou au chef. N’oubliez pas : vous pouvez toujours partir.
  • Si vous êtes parent d’un jeune enfant ayant des allergies alimentaires, apportez des aliments et des collations supplémentaires, au cas où le menu n’offrirait rien qui lui convienne.
  • Si vous avez des doutes par rapport à un plat, retournez-le en cuisine.
  • Transportez toujours votre auto-injecteur d’épinéphrine, au cas où.

Évitez la contamination croisée

  • Évitez les buffets : ils présentent un risque en raison des cuillères de service partagées et de la contamination croisée des aliments. Dans la plupart des buffets, il est également possible de commander directement à partir du menu.
  • Si vous mangez avec un jeune enfant, veillez à ce que le dessus (et le dessous des bordures) de la table soit exempt de nourriture des clients précédents. Cette mesure peut contribuer à éviter la contamination croisée.
  • Réfléchissez aux possibilités de contamination croisée. Par exemple, les frites peuvent être frites dans la même friteuse que le poisson frit, ou les galettes de viande hachée et les pains à hamburger peuvent être cuits sur le gril à l’aide d’une seule et unique spatule.