AccueilVivre avec des allergiesGestion au quotidienÉviter la contamination croisée

Éviter la contamination croisée

Qu’est-ce la contamination croisée?

Une contamination croisée peut survenir lorsqu’une petite quantité d’un allergène alimentaire est accidentellement introduite dans un autre aliment. On peut également parler de contamination croisée dans les cas où un allergène alimentaire est présent dans la salive, sur une surface ou sur un objet. Cette petite quantité d’un allergène pourrait provoquer une réaction allergique. 

Exemples de contamination croisée

Strawberry being dipped in chocolate

Aliment à aliment

Par exemple, les noix qui garnissent une salade entraîneront la contamination croisée des autres aliments qui composent le plat, même si les noix sont enlevées. 

Knife on cutting board, and cooking pot on stove

Aliment à objet

La batterie de cuisine, la vaisselle, les ustensiles (p. ex. les fourchettes, les cuillères, les couteaux) ou les surfaces de cuisson qui ne sont pas bien nettoyés avant de préparer à manger pour une personne allergique pourraient mener à une contamination croisée. 

Mother kissing her child

Aliment à salive

Les allergènes alimentaires peuvent être transmis par la salive des gens et des animaux domestiques. En fait, tout ce qui se retrouve dans la bouche pourrait être une source potentielle de contamination croisée.

« De nombreuses personnes ne comprennent pas tout à fait le concept de la contamination croisée. J’ai constaté pour la première fois que je n’avais pas saisi toute l’importance de cette problématique lorsque nous avons logé chez des amis pendant les vacances. J’avais établi que la confiture était sans danger pour tartiner la rôtie de ma fille. Alors que ma fille s’apprêtait à savourer son déjeuner, mon amie a attrapé le morceau de pain et s’est exclamée : “Je ne peux pas garantir qu’aucun couteau ayant servi à tartiner du beurre d’arachide n’ait été en contact avec cette confiture!” Une telle contamination ne m’était jamais venue à l’esprit. »

Un parent

Conseils au parents

Gardez en tête que les enfants comprennent mieux ce qui les entoure au fur et à mesure qu’ils grandissent. Ainsi, les jeunes enfants qui apprennent à connaître le monde par le toucher présentent un plus grand risque. Ils ont souvent de la difficulté à se laver les mains, se mettent parfois des choses (p. ex. des jouets) dans la bouche et se touchent les yeux et le nez.

Les enfants plus âgés se nettoient généralement mieux les mains, mais d’autres questions surgissent à mesure qu’ils vieillissent. Notamment, il est possible qu’ils ne pensent pas aux risques associés au partage de baume à lèvres ou aux baisers. 

Façons de réduire le risque de contamination croisée

Mother and daughter in the kitchen washing dishes
  • Apprenez à votre enfant à se laver les mains avant et après les repas, ou avant de se toucher les yeux, le nez ou la bouche. Une étude de petite envergure a révélé que l’eau savonneuse et les lingettes du commerce éliminaient les allergènes, ce qui n’était pas le cas des gels désinfectants pour les mains.
  • Transportez des essuie-mains au cas où de l’eau savonneuse ne serait pas disponible.
  • Ne partagez pas d’aliments, de boissons ou d’ustensiles.  
  • Ne retirez pas un allergène d’un aliment (p. ex. enlever des noix d’une salade). Un tel geste ne rendra pas l’aliment sécuritaire. Un nouveau repas devra être préparé pour la personne allergique. 
  • Nettoyez bien la batterie de cuisine (casseroles et poêles), la vaisselle et les ustensiles (cuillères, couteaux et fourchettes). Les aliments collés sur la vaisselle ou les ustensiles qui ont été nettoyés au lave-vaisselle peut aussi causer une réaction allergique. 
  • Lavez les surfaces avec de l’eau savonneuse, des nettoyants ou des lingettes du commerce.
  • Les allergènes peuvent se loger dans les éponges et les serviettes; l’option la plus sécuritaire consiste donc à utiliser des articles jetables tels que du papier absorbant ou des lingettes.