Voyage

Il est possible de voyager toute sa vie, même en ayant des allergies alimentaires. Grâce à une bonne planification et à la prise de précautions, vous pouvez être conscientisé aux allergies et demeurer en sécurité tout en voyageant.

En bref
  • Planifiez votre voyage aussi tôt que possible.
  • Communiquez avec les complexes touristiques et les hôtels ainsi que les transporteurs afin de leur posez des questions sur leurs politiques en matière d’allergies alimentaires.
  • Les lois et les politiques varient d’un pays à l’autre, y compris les lois et les politiques des compagnies aériennes et des restaurants de même que celles qui entourent l’étiquetage des aliments.

Avant de partir

  1. Planifiez! Réfléchissez à vos besoins et discutez avec d’autres familles de leurs expériences. Commencez à planifier vos voyages le plus tôt possible.
  2. Téléphonez aux complexes touristiques et aux hôtels et posez-leur des questions sur leurs politiques en matière d’allergies alimentaires (et leurs politiques relatives aux animaux, si vous avez une allergie aux animaux).
  3. Choisissez un endroit qui répondra à vos besoins, par exemple, une chambre avec une cuisinette ou un réfrigérateur et un four à micro-ondes pour préparer certains de vos repas et conserver des aliments.
  4. Vérifiez quels restaurants se trouvent dans la région et appelez-les pour connaître leurs politiques en matière d’allergies. Visitez notre page Manger à l’extérieur pour en savoir plus sur les sorties au restaurant sécuritaires.
  5. Transportez des collations et des repas sans danger au cas où il n’y aurait pas de restaurants sécuritaires sur la route.
Ressources
  • N’oubliez pas de consulter les conseils de voyage de l’International Food Allergy & Anaphylaxis Alliance.
  • Plus de 20 organisations internationales de conscientisation aux allergies alimentaires, dont Allergies Alimentaires Canada, font partie de ce regroupement. Vous trouverez des conseils pertinents pour voyager avec des allergies alimentaires, notamment sur la réglementation en vigueur, les politiques en matière de médicaments ainsi que leur disponibilité, les services d’urgence, l’étiquetage des aliments, la planification des repas et les sorties au restaurant.

  • Conseils de voyage de l’International Food Allergy & Anaphylaxis Alliance

Si vous prenez l’avion

  1. Parlez à votre médecin avant de partir afin d’obtenir les documents dont la compagnie aérienne a besoin (p. ex. une lettre signée par un médecin qui confirme l’allergie et les médicaments requis).
  2. Appelez la compagnie aérienne avant d’effectuer votre réservation et demandez-lui quelles sont ses politiques en matière d’allergies. Chaque transporteur aérien est différent, et certains sont plus serviables que d’autres. Toutefois, la plupart d’entre eux doivent être informés à l’avance pour prendre les mesures d’adaptation nécessaires.
  3. Transportez toujours votre auto-injecteur d’épinéphrine avec vous, dans votre bagage à main. Ayez-en au moins deux pour le vol. Ne rangez pas d’auto-injecteurs supplémentaires dans vos bagages enregistrés, où il est possible qu’ils soient exposés à des températures extrêmes.
  4. Savourez un bon repas à la maison avant de vous rendre à l’aéroport et apportez des aliments et des collations que vous pourrez manger à l’aéroport et dans l’avion. Assurez-vous d’avoir suffisamment de nourriture au cas où il y aurait des retards et des escales.  
  5. Si vous avez de jeunes enfants, montez à bord de l’avion avant les autres passagers et nettoyez tous les sièges, les murs, les fenêtres et les tables-plateaux pour éviter les réactions par contact. N’oubliez pas d’apporter vos propres lingettes.
  6. Informez l’agent de bord de vos allergies avant d’embarquer dans l’avion.
Ressources

Les voyages en voiture

  1. Si vous avez l’intention de louer une voiture, assurez-vous que le véhicule a été nettoyé, y compris les sièges d’auto.
  2. Emportez des collations et des repas que votre enfant peut manger au cas où il n’y aurait pas de restaurants, de restauroutes ou de supermarchés sécuritaires sur votre chemin. Pour les longs trajets, placez les aliments dans une glacière contenant des sachets réfrigérants.

Les hôtels

  1. Lorsque vous effectuez une réservation, demandez à parler au gérant du restaurant de l’hôtel pour discuter des politiques sur les allergies de l’établissement. Vérifiez également si le restaurant est en mesure d’offrir des repas sécuritaires à votre enfant.
  2. Certains hôtels proposent des chambres avec cuisinette ou louent de petits réfrigérateurs. Si vous avez l’intention de préparer les repas de votre enfant, repérez l’épicerie la plus près.
  3. Faites preuve de prudence avec les collations qui se trouvent dans les chambres et assurez-vous que votre enfant n’a pas accès à des articles qui représentent un danger pour lui.

Voyager dans un autre pays

Soins de santé

Si vous voyagez à l’extérieur du Canada, envisagez de vous procurer une police d’assurance-voyage si votre police d’assurance-maladie ne couvre pas les soins reçus ailleurs dans le monde. Par ailleurs, si vous voyagez vers un pays non francophone, assurez-vous de savoir comment joindre les services d’urgence et expliquer que quelqu’un fait une réaction allergique. Avant de partir en voyage, il est toujours bon de situer les hôpitaux les plus près et de vérifier si un service d’urgence comme le 9-1-1 est offert dans la région.

4 astuces pour voyager à l’étranger

  1. Ayez des auto-injecteurs supplémentaires et les autres médicaments prescrits par votre médecin de même que des copies additionnelles de votre plan d’urgence.
  2. Communiquez avec l’organisme national en matière d’allergies alimentaires pour obtenir des informations locales.
  3. Trouvez des renseignements sur la réglementation locale relative à l’étiquetage et lisez attentivement les étiquettes des produits.
  4. Faites traduire l’information sur votre allergie. Vous pouvez remettre ces renseignements écrits aux personnes qui préparent vos repas pour les aider à comprendre vos besoins.
Rappel
  • Vos auto-injecteurs d’épinéphrine sont-ils à jour? Vérifiez leur date d’expiration avant de partir en voyage.
  • Si vous voyagez dans un endroit où vous pourriez ne pas avoir accès à un renouvellement de votre prescription en vente libre, apportez des auto-injecteurs supplémentaires.
Ressources

Enseigner aux enfants

  • Discutez avec votre enfant des mesures que vous prendrez pour vous assurer que des aliments sans danger lui seront offerts.
  • Dans la mesure du possible, faites participer votre enfant à la sélection et à la préparation des collations.