Sulfites

Les sulfites sont des substances naturellement présentes dans certains aliments et dans le corps humain. Ce sont aussi des additifs alimentaires réglementés qui sont utilisés comme agents de conservation.

En bref
  • Les sulfites sont des additifs alimentaires, mais ils peuvent aussi être présents naturellement dans certains aliments.
  • Certaines personnes sensibles aux sulfites y réagissent et présentent des symptômes qui rappellent ceux de l’allergie.
  • Santé Canada inclut les sulfites (un additif alimentaire) dans les allergènes prioritaires. Les sulfites ne causent pas de véritables réactions allergiques, mais ils sont intégrés aux allergènes prioritaires parce que des symptômes semblables à ceux des allergies peuvent se manifester chez les personnes qui y sont sensibles.

Réactions allergiques aux sulfites

Les sulfites ne causent pas de véritables réactions allergiques, mais ils sont intégrés aux allergènes prioritaires parce que des symptômes semblables à ceux des allergies peuvent se manifester chez les personnes qui y sont sensibles.

Une réaction allergique se manifeste habituellement quelques minutes après l’exposition à un allergène, mais elle peut également survenir plusieurs heures après. La forme la plus grave de réactions allergiques se nomme anaphylaxie.

Les symptômes de l’anaphylaxie touchent généralement deux ou plus des systèmes suivants :

  • Cutané : urticaire, œdème, démangeaisons, sensation de chaleur, rougeur
  • Respiratoire : toux, respiration sifflante, essoufflement, douleur ou constriction de la poitrine, constriction de la gorge, voix rauque, congestion nasale ou symptômes de type « rhume des foins » (nez qui coule ou qui pique, larmoiement, éternuements), difficulté à avaler
  • Gastro-intestinal : nausée, douleurs ou crampes, vomissements, diarrhée
  • Cardiovasculaire : peau plus pâle que la normale ou bleutée, faible pouls, perte de connaissance, étourdissements ou vertiges, état de choc
  • Autre : anxiété, sentiment de « danger imminent », maux de tête, crampes utérines, goût métallique dans la bouche

Toutefois, une chute de tension artérielle sans autre symptôme peut aussi indiquer l’anaphylaxie. Il est important de savoir que l’anaphylaxie peut survenir sans urticaire.

Si vous avez une sensibilité aux sulfites, ayez toujours votre auto-injecteur d’épinéphrine (EpiPenMD). L’épinéphrine est le traitement de première ligne pour contrecarrer une réaction allergique grave (anaphylaxie).

__aware

Soyez conscientisé aux allergies

  • Lisez l’étiquette chaque fois que vous achetez ou consommez un produit.
  • Effectuez une triple vérification et lisez l’étiquette :
    • Une fois au magasin avant d’acheter le produit.
    • Une fois à la maison au moment de ranger le produit.
    • De nouveau avant de servir ou de manger le produit.
  • Transportez toujours votre auto-injecteur d’épinéphrine. 
  • Pour des trucs sur la gestion des allergies lorsque vous mangez ailleurs qu’à la maison, visitez notre page sur ce sujet.
  • Communiquez directement avec les fabricants pour vous assurer qu’un produit est sécuritaire en cas de doute.
  • Faites preuve de prudence lorsque vous achetez des produits en provenance de l’étranger, car la réglementation en matière d’étiquetage diffère d’un pays à l’autre.
__types

Étiquetage

Au Canada, les sulfites doivent être déclarés lorsqu’ils sont ajoutés à un aliment, sauf dans le cas des ingrédients exemptés de la déclaration de toutes leurs composantes. Pour plus d’informations, veuillez visiter la page de Santé Canada sur les sulfites.

Autres noms pour les sulfites

  • Acide sulfureux
  • Agents de sulfitage
  • Bisulfite de potassium
  • Bisulfite de sodium, dithionite de sodium, métabisulfite de sodium, sulfite de disodium, sulfite
  • Dioxyde de soufre
  • Métabisulfite de potassium
  • E 220, E 221, E 222, E 223, E 224, E 225, E226, E227, E 228 (noms européens)
__sources

Sources possibles de sulfites

  • Amidons (p. ex., de pomme de terre, de maïs)
  • Barres de céréales, particulièrement contenant des fruits séchés
  • Bière et cidre alcoolisés ou non alcoolisés
  • Céréales, farine et fécule de maïs, craquelins et müesli
  • Charcuteries, saucisses de Francfort et saucisses
  • Collations, p. ex., raisins secs et salade de fruits
  • Concentrés, pulpe et purées de tomate
  • Condiments, p. ex., salade de chou, raifort, ketchup, moutarde, cornichons, relish et choucroute
  • Fines herbes, épices et thés séchés
  • Fruits glacés et confits, p. ex., cerises au marasquin
  • Fruits et légumes en conserve et congelés
  • Fruits et légumes séchés, par exemple abricots, noix de coco, raisins secs, mangues et patate douce
  • Garnitures et sirops aux fruits, gélatine, confitures, gelées, conserves de fruits, marmelade, mélasse et pectine
  • Jus de citron et de lime embouteillés et concentrés de ces jus
  • Jus de fruits et de légumes
  • Poissons, crustacés et mollusques
  • Pommes de terre déshydratées, en purée, pelées et précoupées et frites congelées
  • Préparations pour riz et nouilles
  • Produits à base de soya
  • Produits de boulangerie et de pâtisserie, particulièrement contenant des fruits séchés
  • Raisin frais
  • Sauces pour salade, fonds, guacamole, sauces, soupes et préparations pour soupe
  • Sirops de sucre, p. ex., glucose, matières sèches de glucose, sirop de dextrose, de maïs et de table
  • Vinaigre et vinaigre de vin
  • Vins

Sources non alimentaires de sulfites

  • Certains médicaments
  • Solutions d’assainissement pour bouteilles destinées au brassage artisanal
__report

Signaler une réaction

Si vous pensez avoir réagi à des sulfites ajoutés qui ne figurent pas sur l’emballage de l’aliment que vous avez consommé, vous pouvez communiquer avec l’Agence canadienne d’inspection des aliments, qui pourrait procéder à un rappel de produit. Pour en savoir plus, visitez notre page sur l’étiquetage des aliments.