École primaire

Commencer l’école est une étape importante. Découvrez comment vous pouvez aider votre enfant à vivre en toute confiance avec son allergie alimentaire en milieu scolaire.

Girl smiling into the camera with her arms crossed across a stack of books.

Pendant la journée, votre enfant côtoiera de nombreux membres du personnel et d’autres enfants. Il se peut qu’il se déplace d’un endroit à un autre, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’école. Puisque plusieurs milieux présentent des risques — la classe, le coin-repas, la cafétéria ou la cour d’école —, des procédures devraient être mises en place pour gérer les allergènes alimentaires. Cela vaut également pour les activités spéciales, comme les sorties de classe, le service de garde après l’école et le transport en autobus pour se rendre à l’école et en revenir.

Conscientisation aux allergies à l’école

Il existe un certain nombre de stratégies qui aideront votre enfant à demeurer en sécurité à l’école.

Conseils utiles :

  1. Imprimez notre Liste de contrôle pour la rentrée des classes. Cet outil pratique vous aidera à la rentrée.
  2. Remplissez le plan d’urgence pour l’anaphylaxie pour votre enfant et remettez-en une copie à l’école. Vous pouvez y inscrire le nom de votre enfant, y apposer sa photo et préciser son ou ses allergies. Ce plan devrait être affiché à l’école, dans des endroits stratégiques et discrets.
  3. Lisez L’anaphylaxie à l’école et dans d’autres milieux, les lignes directrices nationales sur la gestion de l’anaphylaxie dans les écoles canadiennes.
  4. Vérifiez les politiques scolaires nationales pour savoir ce qui s’applique dans votre province.
  5. Remettez à l’enseignant de votre enfant des gâteries sans danger pour lui; le professeur pourra y avoir recours lors des occasions spéciales.
  6. Parlez avec votre enfant des situations qui pourraient survenir au cours de l’année scolaire (se faire offrir de la nourriture par un autre élève, par exemple) et discutez des façons de réagir.
  7. Assurez-vous que l’auto-injecteur de votre enfant est à jour et exercez-vous à vous en servir ensemble.
  8. Recommandez notre programme « Allergy Awareness Challenge » pour sensibiliser les élèves aux allergies alimentaires. Dans le contexte de ce programme, des plans de cours, des activités et des feuilles de travail à remettre aux élèves sont proposés gratuitement aux éducateurs. Ce programme est aussi offert aux écoles secondaires. Ces programmes sont offerts en anglais seulement.
  9. Encouragez l’enseignant de votre enfant à suivre un cours de l’initiative Connaître les allergies afin d’apprendre des notions de base relatives à l’anaphylaxie, découvrir des façons de réduire les risques et prendre connaissance du traitement d’urgence recommandé. Ces cours interactifs d’environ 30 minutes destinés aux collectivités, aux écoles et aux milieux de garde, en plus d’être accessibles en français et en anglais, sont validés par des professionnels de la santé et sont compatibles avec les appareils mobiles.
  10. Visionnez notre webinaire (en anglais) sur le retour à l’école. Il offre des notions de base sur la gestion des allergies alimentaires en milieu scolaire et propose plusieurs ressources.
Boy holding an epinephrine auto-injector, and a second auto-injector is shown in a pouch that is across his waist.

À quel moment votre enfant peut-il transporter son auto-injecteur?

La réponse à cette question diffère d’un enfant à l’autre, selon le niveau de développement et de maturité de ce dernier. Cela dit, la majorité des enfants sont en mesure de transporter leur auto-injecteur quand ils entrent en première année. Une fois qu’un enfant est prêt à transporter son auto-injecteur, il est sur la bonne voie pour mieux vivre avec des allergies alimentaires.


Parler aux enseignants

La plupart des parents rencontrent les professeurs avant le début de l’année scolaire, pour discuter avec eux des allergies de leur enfant et pour répondre à leurs questions. Vous devrez trouver un équilibre pour parler aux enseignants et au personnel des allergies alimentaires de votre enfant. En effet, d’une part, vous devrez leur faire valoir la gravité des allergies, en veillant à ce qu’ils comprennent. D’autre part, vous devrez leur faire savoir que vous êtes leur partenaire et que vous êtes prêt à les aider et à informer les autres en cours de route.

Voici 3 astuces :

  1. Planifiez une rencontre avec l’enseignant de votre enfant et les autres membres du personnel qu’il côtoiera bien avant le début de l’année scolaire. Choisissez une journée et un moment tranquilles qui vous permettront d’avoir toute leur attention.
  2. Discutez avec les professeurs et les membres du personnel de la prévention des réactions en milieu scolaire. Consultez notre page sur les ressources à l’intention des éducateurs pour plus de renseignements.
  3. Examinez chacune des étapes du plan d’urgence pour l’anaphylaxie de votre enfant avec les enseignants et les membres du personnel et servez-vous d’un dispositif de formation pour vous exercer avec eux à utiliser un auto-injecteur. Des dispositifs de formation peuvent être commandés à partir du site Web d’EpiPenᴹᴰ.

Quelques questions à poser avant que votre enfant ne commence l’école :

  1. Les enseignants et les membres du personnel sont-ils en mesure de reconnaître les signes et les symptômes de l’anaphylaxie?
  2. Sont-ils formés pour utiliser un auto-injecteur comme un EpiPenᴹᴰ? Comprennent-ils l’importance de s’en servir en cas d’urgence?
  3. Dans le cas des jeunes enfants, l’auto-injecteur sera-t-il accessible au personnel pendant les périodes passées à l’intérieur et à l’extérieur? Dans le cas des enfants plus âgés, l’école comprend-elle l’importance d’être en mesure de transporter son propre auto-injecteur d’épinéphrine?
  4. Quelle est la politique alimentaire de l’école? Quels aliments sont-ils servis et comment la nourriture est-elle préparée? Quels règlements l’école adopte-t-elle en matière d’allergies alimentaires (notamment les règlements qui interdisent le partage de nourriture)?
Resources
  • Nous offrons un cours en ligne gratuit, L’anaphylaxie à l’école : ce que les éducateurs doivent savoir, destiné au personnel des écoles. Ce cours interactif traite des notions de base relatives à l’anaphylaxie, des façons de réduire les risques, du traitement d’urgence et des responsabilités des différents acteurs du milieu scolaire.
  • L’anaphylaxie à l’école

Interventions d’urgence

À l’occasion de vos premières rencontres avec l’école, discutez des mesures à prendre en cas d’urgence.

Remember
  • En Ontario, la Loi de Sabrina exige que chaque conseil scolaire ontarien établisse et maintienne une politique sur l’anaphylaxie visant à protéger les élèves ayant des allergies. Cette loi prévoit aussi que les directeurs d’école mettent au point un plan individuel pour chaque élève sujet à l’anaphylaxie. Adoptée en 2006, la Loi de Sabrina était la première en son genre. De nos jours, bon nombre de provinces et de territoires ont façonné des lois ou des politiques en s’appuyant sur la Loi de Sabrina. Consultez les lois et les politiques en vigueur dans votre région.