AccueilCampaignQu’est-ce que l’œsophagite éosinophilique (OE)?Définition de l’œsophagite éosinophilique (OE)?

Définition de l’œsophagite éosinophilique (OE)?

Découvrez ce qu’est l’OE, notamment les personnes qui sont affectées, les symptômes, les causes, et pourquoi il est important d’obtenir un diagnostic et un traitement.

Qu’est-ce que l’œsophagite éosinophilique (OE)?

Image du corps indiquant la langue, l'oesophage, le foie, l'estomac et le pancréas

L’œsophagite éosinophilique (« eu-zo-fa-gite é-o-zi-no-fil-i-ke »), ou OE, est un trouble qui touche l’œsophage, le tube qui relie la bouche à l’estomac.

L’OE est déclenchée par divers facteurs génétiques, immunitaires et externes. L’OE peut constituer une réponse allergique tardive à certains aliments, le plus souvent le lait de vache, le blé, le soya, les œufs et, plus rarement, les arachides et le poisson. Elle peut aussi être provoquée par des facteurs environnementaux, par exemple lorsqu’on avale ou inspire des allergènes comme le pollen. Lorsqu’induite par des aliments, on parle alors d’une allergie alimentaire non induite par les IgE, et ses symptômes ne mettent généralement pas la vie en danger, contrairement aux allergies alimentaires induites par les IgE, qui peuvent déclencher une réaction allergique mettant la vie en danger (anaphylaxie). En présence d’OE, de grandes quantités d’éosinophiles (un type de globules blancs) s’accumulent dans l’œsophage en raison de l’inflammation qui est à l’origine des symptômes.

Qui est affecté par l’OE?

L’OE touche tant les enfants que les adultes, et peut se manifester à tout âge, y compris pendant la petite enfance. La majorité des personnes reçoivent ce diagnostic pendant l’enfance (âge scolaire) ou à l’âge adulte (dans la trentaine).Ce trouble touche surtout les hommes (selon un rapport de 3 pour 1), et environ 1 personne sur 1000 reçoit un diagnostic d’OE. Les personnes atteintes d’OE présentent souvent d’autres troubles allergiques comme de l’asthme, de l’eczéma, des allergies saisonnières et une allergie alimentaire induite par les IgE, mais ce n’est pas toujours le cas.

Quels sont les symptômes de l’OE?

Les symptômes de l’OE peuvent varier d’une personne à l’autre et en fonction de l’âge. La plupart du temps, les gens rapporteront une difficulté à avaler (ce qu’on appelle la dysphagie). Certains types de dysphagie se caractérisent par une impression que les aliments descendent plus lentement ou restent coincés dans la poitrine, ce qui peut se produire de temps à autre, ou à chaque repas. Les symptômes vont d’un léger désagrément avec peu ou pas de douleur à une gêne importante, inquiétante et très douloureuse.

Veuillez consulter le tableau pour connaître les symptômes les plus fréquents de l’OE.

Symptômes chez les enfants

Chez les enfants, les symptômes sont moins constants et peuvent être très variés et inclure de la difficulté à avaler et de la régurgitation ou des vomissements. Les tout-petits peuvent avoir de la difficulté à passer à des aliments solides.

Sore throat
Symptômes chez les adultes

Chez les adultes, le symptôme le plus fréquent est la difficulté à avaler les aliments (dysphagie), c’est-à-dire une impression que les aliments descendent lentement dans l’œsophage ou restent coincés dans la gorge ou dans la poitrine.

Parmi les autres symptômes possibles, notons une impaction alimentaire (lorsque les aliments restent coincés dans l’œsophage), les brûlements d’estomac et la douleur dans la poitrine.

Atténuation des symptômes

L’OE amène souvent les personnes qui en sont atteintes à modifier leurs habitudes alimentaires ou leur style de vie. Par exemple, elles peuvent mettre beaucoup plus de temps à manger, mâcher très longtemps et être les dernières à terminer un repas. Elles pourront éviter certains aliments comme la viande et le pain, et préférer des aliments plus tendres et plus humides. Elles peuvent aussi boire beaucoup pendant les repas.

Plusieurs patients, ne réalisent pas qu’ils ont une maladie sous-jacente et se perçoivent simplement comme des mangeurs lents. Cela dit, une plus grande conscientisation autour du problème et de ses symptômes amène de plus en plus de gens à chercher de l’aide et un traitement.

Astuces
  • Si vous croyez être atteint d’OE, mais n’en êtes pas sûr, visitez le site allergycheck.ca (en anglais seulement) et consultez votre médecin. 
Signes et symptômes d’OE
(en ordre décroissant de fréquence)
Enfants < 5
ans
Enfants ≥ 5
ans
AdolescentsAdultes
Difficulté à avaler (dysphagie)
Aliments qui restent coincés
Douleur à la poitrine
Douleur abdominale
Repas plus longs
Excessive Quantité excessive de liquide ingérée avec les repas
Évitement d’aliments ayant certaines textures (viandes sèches, pain, riz, aliments plus durs)
Brûlements d’estomac
Impaction alimentaire (aliments coincés dans l’œsophage) – il s’agit ici d’une urgence médicaleRAREPEU COURANT
Faible gain de poids/croissance
Vomissements
Régurgitation
Refus de manger (personnes difficiles côté nourriture)

Qu’est-ce qui cause l’OE?

L’OE est déclenchée par divers facteurs génétiques, immunitaires et externes. Dans certains cas, elle peut constituer une réponse allergique tardive à certains aliments. Cette réaction retardée est très différente d’une réaction allergique immédiate (anaphylaxie), que ces patients sont aussi susceptibles de présenter. Les facteurs environnementaux, comme le pollen, peuvent aussi contribuer à induire une OE.

Aliments déclencheurs courants

Allergènes alimentaires associés à l'OE : lait, oeufs, arachide, noix, blé, soya, poisson, crustacés (p. ex. homard, crevettes) et mollusques (p. ex. pétoncles, palourdes).

Les aliments les plus souvent associés à l’OE sont les suivants :

  • Lait de vache
  • Blé
  • Soya
  • Œufs

Voici d’autres aliments moins souvent associés à l’OE :

  • Arachides/noix (p. ex. amandes, noix de cajou, châtaignes)
  • Poisson/fruits de mer (crustacés [p. ex. homard, crevettes] et mollusques [p. ex. pétoncles, palourdes])

Que se passe-t-il si l’OE n’est pas diagnostiquée ni traitée?

Il est important de noter que l’OE est une maladie chronique qui doit être prise en charge. L’OE ne disparaîtra pas d’elle-même. Plus une personne reçoit son diagnostic et un traitement tôt, mieux elle pourra prendre en charge les symptômes et maîtriser l’inflammation dans l’œsophage. Les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre, et tournent habituellement autour de la difficulté des aliments à descendre dans l’œsophage une fois avalés (ingérés).

Les gens peuvent ne pas se rendre compte qu’ils sont atteints d’OE et modifieront simplement leurs comportements alimentaires, en évitant certains aliments ou en trouvant différentes façons d’éviter que des aliments restent coincés dans leur gorge ou leur poitrine. Par exemple, les personnes atteintes d’OE mâchent plus longtemps; elles ont tendance à prendre une gorgée après chaque bouchée, elles sont souvent les dernières à finir un repas, et pourraient aller jusqu’à hacher leurs aliments ou les réduire en purée à l’aide d’un malaxeur pour les rendre plus faciles à manger. Si elles ne réalisent pas qu’il s’agit d’un problème de santé, elles pourraient attendre que leur maladie s’aggrave avant de consulter un médecin.

Il arrive parfois qu’en raison de cette maladie, certaines personnes évitent les sorties dans les restaurants ou des activités sociales, et s’isolent en conséquence, ce qui nuit davantage à leur qualité de vie.

Avec le temps, si l’OE n’est pas diagnostiquée ni traitée, l’inflammation peut dans certains cas entraîner un rétrécissement de l’œsophage en raison de la présence de tissu cicatriciel, si bien qu’il devient de plus en plus difficile d’avaler des aliments. Les conséquences à long terme de l’OE peuvent être un rétrécissement de l’œsophage, qu’on appelle une sténose. Toute sténose causée par une inflammation constante sur de longues périodes entraînera une rigidité de l’œsophage, qui à son tour nuira grandement au passage des aliments (impaction). Dans ces cas, les gens sont plus susceptibles d’avoir besoin de soins médicaux d’urgence. La sténose représente une forme plus grave de la maladie.  

Obtenez des renseignements essentiels sur les allergies directement dans votre boîte de réception